Smartphone pliable : Blog 2019 pour tout savoir

Bienvenue sur mon blog des smartphones pliables. Il a été réalisé en partenariat avec le site n°1 du moment sur le smartphone pliable : www.smartphonepliablefrance.fr.

Est-ce que vous rêvez d’avoir un téléphone cellulaire mobile intègre un écran totalement pliable

Dans un musée, l’IBM Simon. Sans le savoir à l’époque, la société IBM avait inventé le premier téléphone de l’intrigue. Un appareil doté de programmes et d’un écran digital qui le rendait entièrement futuriste. C’était bien avant l’iPhone. Bien avant l’internet sur les réseaux mobiles et la technologie meilleur qui tient dans la poche. Avant, c’était il y a 20 ans. Cette année-là, le premier téléphone de l’intrigue faisait son apparition. Son nom ? Le Simon Phone. Avec des applications intégrées et un écran digital, ce téléphone futuriste à l’époque est aujourd’hui une relique qui a pris place dans un musée, celui des Sciences de Londres. Et si son nom vous intrigue, l’explication est toute simple. Vous connaissez le jeu ‘ Jacques a dit ‘ ? La version anglais s’appelle. ‘ Simon says ‘. L’idée était donc de proposer un téléphone cellulaire qui fait tout ce que vous voulez, de manière élémentaire, à l’image de ce jeu enfantin. Ce téléphone était intègre un stylet pour presser sur son écran digital, un gadget entièrement futuriste en 1994, qui en faisait même une machine en avance sur son temps. De plus, outre les appels, ce téléphone cellulaire avait d’autres fonctionnalités : calendrier, dessin, prise de notes, mais aussi un organiseur au niveau du calendrier et des prospects. Mais cette machine commercialisé à partir d’août 1994 avait aussi quelques défauts. Il faisait 23 cm de long pour 500 grammes à la pesée, et on aperçoit bien dans la vidéo que la prise en main n’est pas idéale. Mais son plus gros manque venait de son autonomie. En appel, il ne tenait qu’une heure montre en main. Un peu limite, même pour l’époque. Il était cependant révolutionnaire, c’était le premier appareil à allier les composants d’un PDA ( Assistant Numérique Personnel ) avec de la technologie mobile. ‘ Le Simon a été le premier appareil qui a pris ces deux composants et à les mettre ensemble dans un seul paquet ‘, a déclaré Mme Connelly, d’IBM. Ce téléphone cellulaire avait aussi la capacité de mettre des applications tierces, comme des jeux, des feuilles de calcul ou encore de la cartographie. En cela, il était vraiment le précurseur de l’iPhone. C’est ainsi qu’on peut dire que ce fut le premier téléphone, même si à l’époque ce mot n’existait pas encore.

Apple se met en règle auprès du fisc français ( et ça lui coûte 500 millions ) avant de lancer son téléphone Apple pliable

Désormais, Apple n’offrira plus les amplitudes de ses ventes ( uniquement les revenus générés par ses challenges ). Il va donc falloir plus que jamais s’appuyer sur les doigts mouillés des maisons d’analyses comme Gartner pour se faire une idée de l’état du marché. La dernière livraison du groupe porte sur le marché du téléphone au troisième trimestre ( le dernier pour lequel Apple a précisé les amplitudes vendus, alors profitons-en ). Le constructeur de l’iPhone est troisième du classement avec quarante-cinq, 7 millions d’appareils vendus. Apple s’étale sur 11, 8% du marché, tout comme l’an dernier à la même ère ( avec une croissance de 0, 7% seulement ). Les iPhone XS/XS Max et XR seront-ils suffisants pour remettre du jus dans le moteur de la croissance ? On en aura une meilleure idée en janvier, même s’il faudra deviner le volume d’unités vendues. Le champion du troisième trimestre, c’est Huawei. Même si les smartphones derniers cris du constructeur asiatiques sont très peu vendus aux États-Unis, ils cartonnent partout ailleurs : avec 52, 2 millions d’appareils écoulés, Huawei a enregistré une progression de la demande de 43%. Huawei s’étale sur 13, 4% du marché, avec une première place en Chine et une troisième position dans de nombreux pays dans l’UE. La marque coréenne samsung reste premier du classement, mais ses volumes ( 73, 3 millions, -14% ) et sa part de marché ( 18, 9% ) sont en fort recul d’une année sur l’autre. Gartner relève qu’il s’agit de la plus forte baisse de la marque coréenne samsung depuis que les analystes mesurent le marché du smartphone… Les Galaxy S9/S9 et Note9 n’ont pas su redonner envie aux consommateurs cette saison ( le Galaxy S10 avec son trou dans l’écran y parviendra-t-il ? ). Le marché du téléphone, entièrement, a écoulé un total de 389 millions d’appareils. Un chiffre en progression de 1, 4%. La généralisation de l’USB-C à la dimension du Lightning, n’est pas pour immédiatement, rédigé le blog japonais Macotakara. Les iPhone 2019 ainsi que le prochain ‘ iPad mini 5 ‘ sont bien partis pour rester équipés de Lightning, montrent les sources de notre plateforme auprès des accessoiristes. Pour l’iPhone, la raison avancée est d’ordre économique. Passer à l’USB-C obligerait à présenter des EarPods USB-C, un nouveau câble de connexion USB-C et un adaptateur domaine plus cher aussi, du type de celui inclus avec les iPad Pro, le standard 18W ( 35 € ) compatible Power Delivery pour une recharge plus rapide. Les iPhone 2019 continueraient d’être livrés avec le petit adaptateur domaine de 5W. Apple ne souhaiterait pas non plus modifier l’énorme écosystème qui s’est constitué autour de son port Lightning. La Pomme a toutefois déjà franchi le pas vers l’USB-C pour les iPad Pro 2018 ( et le MacBook avant cela ) et il paraitrait logique de tout normaliser.

Xiaomi dévoile son concept de téléphone doublement pliable en vidéo et le cherche est entièrement conquis

C’est sur Weibo que Lin-Bin, le cofondateur de Xiaomi montre les premières images de son téléphone pliable. Son arrivée est sans plus tarder ! On sait enfin à quoi ressemblera le prochain téléphone pliable de Xiaomi. Alors que la marque coréenne samsung était aussi sur le coup, le géant asiatiques a dévoilé dans une vidéo des images concrètes de l’équipement. Cette présentation annonce officiellement son arrivée sans plus tarder sur le marché. Le cofondateur de Xiaomi, Lin-Bin a présenté dans une courte vidéo son prochain produit. Un téléphone pliable. Alors que c’est au départ une tablette, ce dernier se brise et devient donc un téléphone cellulaire. La fluidité du moyen est en effectivement déconcertante. Voici, la vidéo postée en Weibo en question. Or, le téléphone n’a toujours pas de nom a spécifié Lin-Bin. Mais il compte bien avoir des propositions du côté de sa communauté grandissante. A l’inauguration de la première boutique Xiaomi sur l’Avenue des Champs-Élysées à tours, on pouvait déjà regarder différents personnes/fans ! Ce qui est de bonne augure pour la marque. Cependant, aucune date de sortie a été dévoilée. Alors qu’il y a peu de temps, la marque Xiaomi a non fermé sa première boutique sur les Champs-Élysées. Elle a dévoilé son nouvel iPhone pliable. Ce géant asiatiques encore inconnu par les d’occident est en fait l’une des sociétés les plus populaires en Chine. Alors qu’en 2016, les ventes étaient à découvert. Elle a vu ses ventes exploser en 2017 et 2018. Xiaomi se trouve derrière la marque coréenne samsung, Huawei et Apple au niveau des ventes. Cette place est due à la clientèle chinoise mais aussi indienne. Ces deux années passées, la marque a décidé de s’attaquer au continent européen. La marque s’est tout d’abord installée en Espagne. Puis elle a investi dans des boutiques en France. Vendus entre 150 et 300 euros, les téléphones de toutes nouvelles générations attirent de nombreux clients. Ses téléphones de toutes nouvelles générations sont disponibles dans les rayons de toutes les grandes franchises en France mais aussi dans les boutiques même de la marque. Peut-être qu’un jour, Xiaomi arrivera à passer au-delà de le géant californien Apple.

Que nous réservent les smartphones derniers cris pliables lorsqu’ils seront lancés sur le marché en France en 2019

Pour le moment, cette technologie est encore jeune, certains problèmes peuvent voir notamment des problèmes logiciels. Android et ses applications ne sont pas vraiment optimisées pour ce type de nouveautés. C’est pourquoi Google travaille beaucoup sur ces futurs smartphones pliables et a même fait une collaboration avec la marque coréenne samsung pour ses futurs smartphones derniers cris pliables. En effectivement, lors de l’Android dev summit, Google a dit une correspondance native des écrans pliables dans Android. Windows lui, aura beaucoup moins de soucis à s’adapter aux écrans pliables puisqu’il est déjà conforme à truffés de types d’écrans. Des écrans flexibles par ci et par là, chaque année, les smartphones derniers cris pliables reviennent sur la toile et à chaque fois, c’est soit pour annoncer le retardement de la sortie d’un téléphone pliable, soit pour montrer un brevet déposé par une entreprise. De jour en jour, cette technologie nous s’avère de plus en plus lointaine et de plus en plus irréaliste. Pourtant, beaucoup d’écrans flexibles font leur show notamment aux conventions comme le CES. Les constructeurs nous mettent en vente déjà du rêve avant même la sortie des smartphones derniers cris pliables. Mais… OÙ sont-ils ? Où en sommes-nous sur les smartphones derniers cris pliables ? Royole Flexpai : Le seul téléphone pliable à être commercialisé sur le marché. NENFIN ! Même après plusieurs mois de distribution, c’est toujours le SEUL téléphone pliable à être disponible sur le marché. Le Royole Flexpai était même l’une des acteurs du CES 2019 ! Pour rappel, le Royole Flexpai a un écran OLED flexible de 7. 8«, un Qualcomm Snapdragon 855 et d’une batterie de 3970 mAh. Pour plus de choix, nous avons déjà parlé du Royole Flexpai dans ce papier. Étant donné que c’est le premier à être sur le marché, il est bien évidemment rempli de défauts, mais c’est le produit qui a prouvé qu’il est envisageable de faire un téléphone pliable opérationnel ! Premier smartphone pliable mondial par Royole sur fond sombre Samsung « Galaxy F » : Le plus attendu de tous. Cela fait dorénavant depuis quasiment 7 ans que la marque coréenne samsung a présenté sa solution d’écrans flexibles, mais le constructeur coréen n’a toujours pas sorti de smartphones derniers cris pliables. D’année en année, le constructeur repousse la sortie d’un tel téléphone. Cependant, sa sortie approche, de plus en plus de bruits de couloir apparaissent et certaines parlent d’une sortie « d’ici un à deux mois » avec les Galaxy S10. Le téléphone est déjà apparu très brièvement à la dernière la marque coréenne samsung Developer Conference, mais elle était sous une protection qui rendait le téléphone incognito. Nous nous attendons à une grande batterie, un bon écran, la 5G… Mais surtout, un téléphone pliable complet, cdi et grand public. Xiaomi « Mix Flex » ou « Mi Flex » : le futur Flagship killer ? En interne, Xiaomi développe aussi son téléphone pliable ! La marque a par ailleurs montré son prototype au grand public pour demander son nom s’il devait sortir un jour ! Au programme, un grand écran pliable en deux fois, MIUI… Et c’est tout. Peu de choix sont disponibles sur ce téléphone. Il existe de grandes chances que ce dernier ait un écran OLED. Malgré les tensions commerciales que l’entreprise rencontre, la firme continue toujours de progresser. En effectivement, peu avant le Nouvel An, le premier février 2019, Huawei a dévoilé sur Twitter un teaser pour le MWC 2019 ! Avec ce teaser, elle confirme non seulement sa présence, mais aussi ce qu’elle y prépare pour l’événement ! que confirme le site de smartphone pliable https://pascal-grouselle.net/ On y aperçoit un V avec des bords brillants accompagné d’une mention « Connecting to the future«. Tout laisserait croire qu’un téléphone pliable avec une éventuelle connectivité 5G est en préparation ! Sony, Apple, Microsoft, LG, tous les constructeurs s’y mettent à cette technologie et tous sont à la course contre la montre ! Même Intel préparerait un « appareil pliable » ! C’est en tous cas ce que les brevets laissés récemment laissent croire. Il est envisageable que ce dernier tourne sous Windows contrairement aux autres ! Pour le moment, cette technologie est encore jeune, certains problèmes peuvent voir notamment des problèmes logiciels. Android et ses applications ne sont pas vraiment optimisées pour ce type de nouveautés. C’est pourquoi Google travaille beaucoup sur ces futurs smartphones derniers cris pliables et a même fait une collaboration avec la marque coréenne samsung pour ses futurs smartphones derniers cris pliables. En effectivement, lors de l’Android dev summit, Google a dit une correspondance native des écrans pliables dans Android. Windows lui, aura beaucoup moins de soucis à s’adapter aux écrans pliables puisqu’il est déjà conforme à truffés de types d’écrans. Il est envisageable que les écrans pliables deviennent la technologie pour les années à intervenir, mais peut-être pas sur le long terme. Même si le téléphone a encore de jolies années devant lui, il arrive bientôt à sa fin de vie. Dans la postérité, nous pouvons espérer des outils tout-en-un, peut-être sans écran, sans port, sans boutons, sans batterie. Pour le moment, restons au sein de notre ère et soyons réalistes.